Picasso — L'atelier du Minotaure

Du 30 juin au 7 octobre 2018

Centrée sur le thème du minotaure et réunissant une centaine de peintures, sculptures, céramiques, dessins, gravures et tapisseries, l'exposition replace l'approche originale de ce thème par Picasso dans un vaste contexte historique et artistique.

Picasso Minotaure

Le thème du Minotaure, qui occupe une place centrale dans la production de Picasso pendant l’entre-deux-guerres, apparaît à l’origine dans un collage, daté de 1928, aujourd’hui conservé au musée national d’Art moderne.
L’image du Minotaure va hanter l’artiste pendant toute une décennie. L’impressionnante série de ses « minotauromachies », en témoigne.

En 1933, le Minotaure de Picasso fait la couverture d'une nouvelle revue éponyme, publiée par les éditions Skira sous la direction artistique de Stratis Eleftheriadis, dit Tériade. L’universalité du génie de l’artiste y trouve un nouveau témoignage de reconnaissance car « Minotaure n’est pas seulement une revue d’information, elle tend à réunir les domaines des arts plastiques, de la poésie et de la science ». Le simulacre du Minotaure s’impose alors comme l’expression du pouvoir de l’irrationnel et de la puissance de l’inconscient. C’est avec Picasso que le Minotaure se met à penser.

L’exposition, Picasso, l’atelier du Minotaure, est présentée au Palais Lumière d’Evian dans le cadre du programme international Picasso-Méditerranée (2017-2019). Elle bénéficie à ce titre de prêts exceptionnels et du soutien du Comité Picasso.

Affiche Picasso

Pablo Picasso, Minotaure, 1958, huile sur bois, photographie de Claude Germain / © Succession Picasso 2018